Le Burn-Out…la maladie des efficaces

img-16070385c16

Le syndrome de Burnout ou syndrome d’épuisement professionnel est un terme générique désignant un état de fatigue émotionnel, mental et physique caractérisé par un manque de motivation et de performance après des mois ou voire des années de surmenage et de surenchère; c’est un cercle vicieux. «Burnout» et «Burn out» et «syndrome Burnout» et «épuisement professionnel» et «syndrome d’épuisement professionnel» désignent la même chose.

Si on allume une bougie par les deux bouts, elle fournira le double de lumière pendant un certain temps – mais en même temps elle se consumera en une moitié de temps!
(Myron Rush)
Burnout: la «maladie des efficaces»

Les gens qui s’engagent et pour lesquels des bons résultats sont importants, qui sont très consciencieux dans leurs activités sont particulièrement menacés.

En principe, chacun peut être victime de Burnout, c’est à dire pas uniquement ceux exerçant une profession mais aussi les femmes de ménage, les chômeurs, retraités ou élèves. Mais puisque la recherche est focalisée sur des groupes de métiers déterminés la plupart des descriptions et analyses sont relatés à la population ouvrière.

Depuis l’annonce de cas de Burnout chez des célébrités connus mondialement dans le sport, (comme le footballeur professionnel Jan Simák ou le sauteur à skis Sven Hannawald), des stars du pop (comme Mariah Carey, Chris Watrin du groupe US5 ou Peter Plate du duo musical Rosenstolz) et des politiciens (p.ex. le Premier ministre d’Allemagne Matthias Platzeck ou l’ancien président du parti politique Suisse PLR Rolf Schweiger 1) ou la parlementaire Nathalie Rickli 2) ou Christoph Blocher 3)), qui de ce fait ont du terminer leur carrière ou au moins l’ interrompre temporairement, le syndrome avance de plus en plus dans l’attention publique et dans le colimateur des médias.

Selon des études représentatives 4) environ 7% de tous les salariés sont touchés par le syndrome Burnout, un bon nombre d’autres sont menacés de Burnout.

La fréquence d’apparition dans certains secteurs professionnels (comme par ex. dirigeants, conseillers d’entreprise, entrepreneurs, enseignants, assistants sociaux, personnel soignant, employés de prison, pasteurs, médecins etc.).

Déterminant pour l’apparition d’un syndrome de Burnout n’est pas le nombre d’heures de la semaine de travail ou la nature des tâches, mais des interactions complexes entre conditions de de travail et premisses individuelles qui mènent à l’exposition au stress prolongé et enfin à l’épuisement et la prostration.

Source : Burnout.-info.ch

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s